Comment savoir que vous manquez de fer ?

Le fer est l’un des nutriments les plus importants pour le bon fonctionnement de notre organisme. Ce minéral produit l’hémoglobine, une protéine présente dans les globules rouges qui aide à transporter l’oxygène vers toutes les parties de notre corps. Lorsque notre corps manque de cet élément nutritif, nous souffrons d’une carence en fer. Dans un tel cas, notre corps est incapable d’exécuter certaines de ses fonctions correctement, ce qui peut donc entraîner certaines complications de santé. Par conséquent, pour être sain et robuste, le taux de fer dans l’organisme doit être maîtrisé. Lisez ce post pour connaître certains signes et symptômes courants de la carence en fer et savoir si vous manquez de ce minéral dans votre corps.

Les 12 signes indiquant une carence en fer

Les niveaux de fer dans le corps peuvent être perturbés en raison de mauvaises habitudes de vie, de certains problèmes de santé, de saignements menstruels excessifs, de besoins accrus en fer pendant la grossesse, etc. Cependant, chaque fois que certaines conditions surviennent, notre corps nous indique ou nous signale une carence en fer. Voici quelques indices à ne pas manquer.

1. Une peau pâle

En l’absence de niveaux adéquats de fer dans votre corps, vous pouvez paraître plus pâle. La couleur pâle de la peau est plus caractéristique autour des paupières inférieures internes. La raison en est un manque d’hémoglobine, qui donne une couleur rosée aux globules rouges et qui, à son tour, donne une apparence rosâtre ou rosée à notre peau. La peau de tout le corps peut pâlir, ou la pâleur peut être limitée à une partie du corps, comme les paupières inférieures, le visage, les gencives, etc.

2. Une fatigue extrême

Si vous vous sentez léthargique ou fatigué sans raison apparente, il est probable que vous souffriez de faibles niveaux de fer. Les globules rouges sont responsables du transport de l’oxygène vers les différentes parties du corps, et lorsque ces niveaux baissent, l’organisme est incapable de satisfaire ses besoins en oxygène. Le sang riche en oxygène ne circule pas dans votre corps et vous vous sentez fatigué et épuisé.

3. Des vertiges ou des maux de tête

Les faibles niveaux d’oxygène dans le sang affectent également le cerveau. Et le manque d’oxygène dans le cerveau peut provoquer un gonflement des vaisseaux sanguins, ce qui peut entraîner une pression intense. L’augmentation de la pression peut à son tour provoquer des étourdissements et des maux de tête. Bien que ce ne soit pas l’un des principaux symptômes, si vous souffrez de maux de tête récurrents ou si vous avez souvent des vertiges, vous devriez faire vérifier votre taux d’hémoglobine.

4. Un essoufflement

Si votre taux d’hémoglobine est plus faible dans votre organisme, votre taux d’oxygène le sera aussi. Cela signifie que vos muscles n’auront pas assez d’oxygène pour effectuer les activités quotidiennes normales comme la marche ou les tâches ménagères de routine. Cela augmenterait votre respiration ou vous essoufflerait.

5. Une mauvaise texture des cheveux et de la peau

Si votre peau a l’air terne et sans vie et que vos cheveux semblent secs et abîmés, vous pouvez penser à un faible taux de fer dans votre organisme. En effet, un niveau insuffisant d’oxygène dans le corps affecte la peau et les cheveux, les rendant secs et cassants. Les personnes qui souffre d’une carence sévère en fer sont généralement sujettes à la perte de cheveux.

6. Une augmentation de la fréquence cardiaque

Si votre cœur bat plus vite ou si vous ressentez des palpitations, cela pourrait être l’un des symptômes notables de la carence en fer. Une moindre quantité d’oxygène dans le sang oblige le cœur à transporter davantage d’oxygène vers les autres parties du corps, ce qui entraîne une augmentation ou une irrégularité de la fréquence cardiaque. Dans les cas graves, cette condition peut entraîner des complications mortelles telles qu’un souffle cardiaque, une hypertrophie cardiaque ou même une crise cardiaque.

7. Des ongles cassants

La coelonychie est une affection associée aux ongles en forme de cuillère ou cassants. Cette condition survient lorsque le corps manque de fer en quantité suffisante. Les ongles se plient vers l’intérieur à partir du centre, et les bords des ongles poussent vers l’extérieur, donnant l’apparence d’une cuillère. Devenus cassants, les ongles peuvent se fissurer ou se briser facilement. Cette maladie affecte généralement les personnes souffrant de carences sévères en fer .

8. Le syndrome des jambes sans repos

Il a été observé que les personnes qui souffrent du syndrome des jambes sans repos souffrent généralement d’anémie ou de carences en fer. De plus, les symptômes de cette maladie s’aggravent chez les personnes qui ont une faible teneur en fer. Bien que la cause réelle de cette affection ne soit pas clairement établie, l’anémie a certainement un rôle à jouer. Les personnes atteintes de cette condition ressentent une forte envie de continuer à bouger leurs jambes, lorsqu’elles sont au repos. Et cet état peut s’aggraver la nuit.

9. Une douleur et une enflure de la bouche et de la langue

Si vous regardez à l’intérieur de votre bouche, vous pouvez avoir l’indication d’une carence en fer. En effet, lorsque votre taux d’hémoglobine est bas, votre langue peut devenir enflammée, gonflée, lisse ou pâle. Vous pouvez aussi avoir des aphtes, des fissures aux coins de la bouche ou de la sécheresse à l’intérieur.

10. Des infections fréquentes

En plus de remplir de nombreuses autres fonctions dans l’organisme, le fer joue également un rôle important dans le maintien de votre système immunitaire. Cependant, un faible taux de fer dans votre sang peut affaiblir votre système immunitaire, ce qui vous rend plus vulnérable aux infections. Les globules rouges jouent également un rôle essentiel dans le transport du sang vers les ganglions lymphatiques, où les globules blancs sont produits. Lorsque les globules blancs qui luttent contre l’infection ne sont pas produits en quantité suffisante, ou qu’ils ne sont pas assez forts, notre corps contracte les infections.

11. Des envies de nourritures étranges

Si vous avez envie de choses bizarres comme de l’argile, de la craie ou de la terre, il y a de fortes chances que vous soyez anémique ou que vous souffriez d’une carence en fer.

Cependant, il faut s’abstenir de succomber aux exigences étranges de l’organisme, car cela peut entraîner une toxicité et peut également altérer l’absorption du fer par l’organisme.

12. Des pieds et des mains froids

Avez-vous l’impression que vos mains ou vos pieds restent toujours froids ? Eh bien, cela pourrait être le signe du baisse des niveaux de fer. En effet, moins de fer dans le corps signifie moins d’oxygène, ce qui entrave la circulation sanguine. Par conséquent, cela pourrait également conduire à des mains et des pieds froids.

Bien que certains des symptômes ou signes mentionnés ci-dessus puissent souvent coïncider avec d’autres problèmes de santé, vous devez agir rapidement et prendre les mesures nécessaires au cas où votre corps éprouverait quelque chose d’anormal.

Que faire en cas de carence en fer ?

Si vous pensez souffrir d’une carence en fer, voici une liste non exhaustive de ce que vous devriez envisager de faire.

  • Vous devriez consulter votre médecin et l’informer de vos symptômes pour savoir si vous souffrez ou non d’une carence en fer. Il pourra vous suggérer d’effectuer des analyses sanguines pour vérifier votre niveau de fer.
  • Vous devriez inclure plus d’aliments riches en fer dans votre alimentation afin d’augmenter votre taux de fer. Les légumes à feuilles foncées comme le chou frisé et les épinards, les fruits secs comme les abricots et les raisins secs, les graines, les noix, la viande rouge, la volaille, le porc, etc. sont autant d’aliments riches en fer.
  • Vous avez intérêt à inclure plus d’aliments riches en vitamine C, un élément essentiel dans l’absorption du fer dans le corps.
  • Vous devriez exclure ou limiter la consommation d’aliments qui entravent l’absorption du fer dans l’organisme, comme les boissons contenant de la caféines. Contrôlez également la consommation de produits laitiers.
  • Si votre médecin en ressent le besoin ou si vous n’êtes pas en mesure de combler vos besoins en fer par des sources alimentaires, il vous recommandera des suppléments de fer pour répondre à vos besoins en fer. Ces suppléments peuvent également vous aider à vous remettre de la perte de cheveux liée à la carence en fer, des problèmes de peau, et d’autres problèmes connexes.

Toutes les recommandations mentionnées ci-dessus peuvent aider à traiter les symptômes de la carence en fer chez les femmes et les hommes de tous âges.

Questions fréquentes

Vous avez peut-être d’innombrables questions dans votre esprit concernant la carence en fer dans votre corps. Ici, nous nous sommes efforcés de répondre à certaines questions fréquemment posées.

1. Comment saurai-je si mon enfant souffre d’une carence en fer ?

Tout comme les adultes, le fer est aussi important pour les bébés et les jeunes enfants. Ce minéral est très important pour la croissance et le développement global de votre enfant. Voici quelques symptômes de carence en fer chez les nourrissons et les jeunes enfants :

  • la peau de votre enfant peut sembler pâle ;
  • il se peut que votre enfant se sente fatigué ou épuisé ;
  • il peut manquer d’appétit ;
  • il peut avoir des problèmes de comportement
  • il peut développer un besoin insatiable d’aliments inhabituels comme de la peinture, de la terre ou de l’amidon ;
  • il peut attraper facilement une infection.

Si votre bébé ou votre enfant présente l’un des symptômes mentionnés ci-dessus, il est probable que votre enfant souffre d’une carence en fer. Signalez les symptômes de votre enfant à votre médecin et obtenez l’aide d’un professionnel.

2. Existe-t-il des symptômes inhabituels de carence en fer pendant la grossesse ?

Les besoins en fer de votre corps augmentent pendant la grossesse parce que votre corps soutient également les besoins de votre bébé en pleine croissance. Toute carence en fer dans votre organisme pendant la grossesse peut alors être nocive pour vous et votre bébé en pleine croissance. Surveillez les signes suivants et obtenez de l’aide médicale :

  • vous vous sentez extrêmement fatigué ;
  • vos lèvres, vos gencives, votre visage ou vos paupières peuvent devenir plus pâles que d’habitude ;
  • votre rythme cardiaque peut augmenter ;
  • vous avez fréquemment des vertiges et des maux de tête ;
  • vous avez des problèmes de concentration ;
  • vous pouvez avoir une envie inhabituelle ou bizarre, comme de la saleté ou des craies ;
  • vous avez le souffle court.

Vous pouvez ne pas être capable de déceler les signes de déficience en fer au stade initial, car la plupart de ces signes peuvent être similaires aux symptômes et signes de votre grossesse. Il est extrêmement important que vous effectuiez régulièrement des visites prénatales auprès de votre médecin afin de détecter tout écart de fer dans votre sang.

Le fer est très important pour les bébés, les jeunes enfants, les adultes et surtout les femmes enceintes. Maintenant que vous connaissez bien les symptômes, vous devez agir rapidement si vous soupçonnez une carence en fer. Une alimentation et un mode de vie sains et équilibrés contribuent grandement à maintenir un équilibre sain de tous les nutriments essentiels dans votre corps.